Coaching en entreprise

Le coaching, c’est accompagner une personne, à grandir – résoudre des problèmes, améliorer une performance, se développer en mobilisant ses propres ressources pour identifier et mettre en œuvre ses propres réponses. Au niveau de l’organisation, petite ou grande entreprise, le coaching participe à l’accompagnement du changement.

Plusieurs types de coaching

Il n’existe en vérité pas un seul coaching d’entreprise, mais plusieurs types. Le premier est individuel : il s’agit de se centrer sur un collaborateur rencontrant un problème professionnel sur le plan relationnel ou de management et qui influe sur lui en tant qu’individu et non seulement en tant que salarié (ex : blocages relationnels, stress…). Le coaching individuel cherchera alors à détecter et résoudre ces problèmes individuels.

Nous avons ensuite le coaching dit « de développement ». Ce type de coaching s’effectue dans le cas d’une prise d’un nouveau poste ou changement de fonction, d’une promotion…dans le même but, celui de permettre de faire face à de nouvelles responsabilités.

Vient ensuite le coaching d’équipe. Celui-ci est réservé aux dynamiques collectives ayant un objectif commun et où les interactions entre individus, la communication, sont essentiels à l’atteinte de l’objectif. Il intervient par exemple dans le cas de conflits managériaux, pour accompagner un déploiement de l’activité à l’international, lors d’une fusion d’entreprises…

On retrouve également le coaching stratégique qui doit faire en sorte d’adapter l’entreprise et ses collaborateurs au changement qu’il soit d’organisation, d’environnement professionnel ou en cas de crise.

Enfin, le coaching de transition intervient pour définir un nouveau projet professionnel en cas de mobilité ou de repositionnement professionnel externe par exemple.

Quels outils pour coacher les collaborateurs d’une entreprise ?

Afin d’exercer correctement leur fonction, les coachs mettent en place différentes techniques issues des sciences humaines telles que l’analyse transactionnelle. Celle-ci est à la fois une forme de thérapie et une théorie. Son axe majeur est le courant humaniste, le positivisme et la croyance en autrui.  La programmation neuro-linguistique ou PNL emploie les moyens du langage pour mieux gérer la communication. Elle vise donc à améliorer cette dernière, mais également à s’améliorer personnellement en développant sa capacité de concentration par exemple.